Faculté de Génie (FG)

inscription
Inscription ouverte
Candidatez maintenant

Génie environnemental et gestion de l’eau

Master spécialisé

Diplôme délivré

: Master Spécialisé (MS)

Durée des études

: 2 ans

Coordonnateur

: Pr. Meriame BRICHA
  • Systèmes naturels et perturbés - Microbiologie ;
  • Matériaux dans l’environnement et méthodes d’analyse ;
  • Mécanique des fluides - Energie et environnement ;
  • Chimie analytique et environnement ;
  • Modélisation statistique appliquée et traitement des données ;
  • Communication et Culture EuroMed 1 ;
  • Métrologie de l’environnement ;
  • Pollutions, nuisances et impacts ;
  • Économie de l’environnement ;
  • Politique de l’environnement et société ;
  • Eau, sol et air ;
  • Communication et Culture EuroMed 2 ;
  • Qualité des eaux dans les bassins versants - Ecologie aquatique ;
  • Télédétection et SIG ;
  • Hydrologie, hydrologie urbaine et hydrogéologie ;
  • Traitement de l’eau ;
  • Modélisation des hydroécosystèmes ;
  • Gestion de l’eau ;
  • Projet de fin d’études.
     

La filière se propose de former des cadres ayant une vision transversale des enjeux de l’environnement et de la gestion de l’eau en particulier. Le développement de technologies propres (procédés, méthodes ou outils) afin de résoudre les problèmes environnementaux attribuables aux activités humaines est mis en avant avec focus sur la région euro-méditerranéenne.

Pour ce faire, l’étudiant acquiert dans cette filière des connaissances avancées dans le domaine de l’environnement (méthodes scientifiques et techniques, connaissance des  écosystèmes, techniques d’analyse et de traitement des polluants, gestion et traitement des eaux, outils de télédétection et SIG, politique nationale et internationale, économie verte,…) et complète sa formation par des connaissances et compétences transversales constituant le profil UEMF (dénominateur commun de toutes les formations proposées par l’UEMF).

L’étudiant est sensé acquérir les habilités et aptitudes nécessaires pour analyser les enjeux techniques, économiques, sociaux et humains des problématiques environnementales. Des séances de simulations, de travaux en groupe et de jeux de rôles sont envisagées à cet effet, ainsi que des sorties, des visites et échanges avec des partenaires universitaires et socio-économiques.

 

Faculté de Génie (FG)

Ce master propose aux participants d’acquérir des compétences en :

  • sciences et techniques environnementales ;
  • management de l’environnement (politique, économie, gestion des ressources) ;
  • traitement et gestion de l’eau ;
  • sciences humaines appliquées à l’environnement (préservation du patrimoine euro-méditerranéen).

En plus d’une compréhension des indicateurs qui régulent le développement durable au niveau juridique, économique et managérial, le programme vise également à conférer à l’apprenant une posture interdisciplinaire lui permettant de rechercher et de négocier des solutions de consensus avec les différentes parties prenantes.

 

  • Licence/bachelor scientifique ou tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  • Sélection sur dossier en fonction des résultats académiques ;
  • Entretien avec les membres d’un jury d’admission.
  • HPLC, GC-MS, Infrarouge, UV-visible

 

Ce master vise à former des professionnels capables de :

  • s’impliquer dans le domaine du développement durable et de la gestion des ressources hydriques dans les secteurs privés et/ou publics ;
  • s’insérer dans des milieux divers : collectivités territoriales, associations/ONG, entreprises, consulting, bureaux d’études ;
  • analyser et construire des solutions concrètes et transversales.

À la fin de ce cycle de master, le lauréat est en mesure de s’insérer dans le monde professionnel et d’intégrer le marché de l’emploi au travers de :

  • institutions publiques et semi-publiques (ONEE, OCP, ONDA…) ;
  • conseils régionaux et mairies ;
  • régies communales de distribution d’eau et d’électricité ;
  • bureaux d’études et institutions internationales spécialisés dans la gestion de l’environnement et des ressources hydriques.

Des exemples de métiers visés sont :

  • chargé de mission QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement) ;
  • responsable contrôle qualité ;
  • gestionnaire de risques ;
  • responsable de traitement des déchets ;
  • cadre spécialisé en environnement des entreprises ;
  • cadre technique d’associations et de groupements de défense de l’environnement ;
  • conseiller en environnement.