Pr. Maha Gmira soulève le rôle de l'IA dans l'apprentissage à la conférence mondiale de l'UNESCO sur l'enseignement supérieur

Anuncios varios

La troisième Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'enseignement supérieur (WHEC2022) est une occasion pour réunir les différentes parties prenantes pour définir et préparer une feuille de route pour une nouvelle ère de l’enseignement supérieur en réponse aux enjeux et défis mondiaux à l'ère actuelle. 

A cette occasion, Pr. Maha Gmira a pris part à une table ronde traitant de l'impact et du potentiel de l'IA dans l'essor de l'enseignement. L’objectif principal de cette table ronde est de soulever la relation intrinsèque entre l’IA et l’enseignement supérieur dans une ère où le digital et les technologies avancées sont omniprésents, d’explorer le potentiel de l’IA dans l'essor des établissements d’enseignement supérieur, et de définir ainsi la feuille de route que ces derniers doivent adopter pour accélérer leur progrès et développement dans le cadre de l'atteinte des Objectifs du Développement Durable fixés par les Nations Unis et selon le Consensus de Beijing sur l’intelligence artificielle et l’éducation. Dans ce sens, Pr. Maha Gmira a souligné l'importance de repenser le modèle d'accès à l'apprentissage des nouvelles technologie via à l'inclusion et l'égalité des chances et du genre pour offrir à toutes et à tous la possibilité de saisir les avantages et les opportunités offertes par l'IA.

Organisée par l'UNESCO en étroite collaboration avec le gouvernement espagnol, le gouvernement de la région de Catalogne, la mairie et l'Autorité régionale de Barcelone, et en partenariat avec le GUNi/ACUP (Réseau Universitaire Global pour l’Innovation / Association Catalane des Universités Publiques), cette conférence a eu lieu à Barcelone, en Espagne, du 8 au 20 mai. 

Compartir